bannière
Accueil    -    Le cheval de Mérens    -    Photos    -    Localisation    -    Vente    -    Contacts    -    Liens


« Le Mérens est le compagnon idéal pour les passionnés d’équitation sous toutes ses formes »
« Les amateurs et débutants seront séduits par la sûreté du Mérens en promenade, en selle ou en attelage »



Son histoire :

Le Mérens est originaire de France (Ariège). C'est une race très ancienne marquée du cachet oriental.
Sa sélection a commencé après 1908.
Jadis considéré comme un cheval de bât, spécialisé dans le transport du bois et du minerai, le Mérens dépendait étroitement de l'économie agricole de la région. Après l'avènement de la motorisation, il a été affecté à des taches diverses dont l'équitation sportive en montagne.
Dans le domaine des loisirs, il est aussi à l'aise en attelage, en TREC ou en randonnée.

Le Stud-book de la race, institué en 1948, est tenu par le syndicat d'élevage du cheval de Mérens.
Auparavant classé dans les poneys, il a été reconnu depuis 1998 comme une race francaise de cheval.



Ses caractéristiques :

Le cheval de Mérens, dont la taille se situe entre 145 et 155cm, possède une structure médio ligne avec un poids pouvant varier de 350 à 500kg.
La robe, au poil fin, serré et brillant, est toujours noire.
Il a une grande tête longue et légère, racée et expressive, au chanfrein rectiligne.
Le front, sur lequel retombe un toupet abondant, est large et plat.
Les oreilles sont courtes et très poilues.
L'oeil est très vif et a une expression douce.
En hiver, les maxillaires inférieurs sont couverts d'une barbe.
L'encolure est plutôt courte, droite et large à la base, ornée d'une riche crinière.
Le poitrail est large et ouvert, la poitrine ample et le thorax profond.
Il a un ventre assez soutenu et une épaule plutôt droite.
Le garrot est bien dessiné, mais pas très relevé et plat.
La ligne dorsolombaire est droite, le dos est long, fort et très soutenu, caractéristique du cheval de bât.
La croupe est ronde et bien musclée.
La queue est longue et fournie; les crins sont rêches au toucher et les paturons portent de courts fanons.
Les membres sont courts mais proportionnés (les postérieurs ont tendance à être clos) avec de bonnes articulations, les tendons secs, le pied bien fait avec un ongle résistant.
La sûreté de son pied est incroyable en terrain montagneux.



Son caractère :

Dans toutes ces activités, notre petit cheval noir fait preuve de générosité, de dévouement à son maître à condition d'avoir été bien éduqué. Il a du caractère et il faut faire preuve d'autorité pour utiliser cette volonté au profit du travail.
La docilité et la gentillesse, le Mérens étant naturellement proche de l'homme, car manipulé et socialisé souvent dès son plus jeune âge, L'endurance acquise au fil du temps et la générosité, La douceur, la faculté d'apprendre très rapidement, et la mémoire, atouts non négligeables pour un cheval qui reste complice de son cavalier ou de son meneur, même s'il n'est pas travaillé régulièrement.

Une tendre complicité unit les éleveurs de Mérens et leurs chevaux :
 

La rusticité qui lui permet de supporter des climats variés et qui en fait toute sa force

La franchise, l'agilité et la sûreté de pied, indispensables pour s'aventurer sur tous types de terrains

La docilité et la gentillesse, le Mérens étant naturellement proche de l'homme, car manipulé et socialisé souvent dès son plus jeune âge

L'endurance et la polyvalence  acquissent au fil du temps

La faculté d'apprendre très rapidement et la mémoire, atouts non négligeables pour un cheval qui reste complice de son cavalier ou de son meneur, même s'il n'est pas travaillé régulièrement.